Cours de Langue et de Civilisation Françaises 1 pdf gratuit G. Mauger - Livres PDF de FrenchPDF Télécharger livres pdf
Navigation

Cours de Langue et de Civilisation Françaises 1 pdf gratuit G. Mauger

Télécharger Cours de Langue et de Civilisation Françaises 1 pdf gratuit

Information générale:
- Titre de livre: Cours de Langue et de Civilisation Françaises 1 pdf
- Auteur(s): Gaston Mauger.
- Catégorie(s): Civilisation.
- Collection: Collection publié sous le patronage de L'alliance française.
- Pages: 129 Pages.
- Taille: 30.9 M.B.
- Edition: HACHETTE PARIS.
- ISBN: 2-01-001552-5.
Cours de Langue et de Civilisation Françaises 1 Pour les étudiants de tous pays
Ouvrage couronné par l'Académie française.

Avertissement 

Lie livre Cours de langue et de civilisation françaises 1 que nous présentons aux professeurs et aux étudiants de l’étranger est le premier d’une collection qui comprendra quatre autres volumes : un cours moyen, un cours supérieur , une grammaire complète rédigée spécialement pour les étrangers, enfin un livre de textes accompagnés de commentaires et formant un tableau de la littérature et de la civilisation françaises. 
Cet ouvrage ne prétend point apporter une révolution dans un domaine où la tradition, confirmée par d’excellents manuels, garde un rôle nécessaire. Je désire cependant attirer l’attention sur quelques traits qui le caractérisent : 
• Ce volume Cours de langue et de civilisation françaises 1 correspond aux deux premiers degrés. Il peut donc, suivant les horaires, nourrir un enseignement réparti sur une ou sur deux années. 
• J’ai donné, avec intention, une forme un peu sèche aux leçons du début, tenant à ne pas gêner le professeur dans l’organisation de ces premières classes, où l’initiative de chacun doit avoir son indépendance et sa diversité. On ne lui a pas imposé de classes toutes faites. En principe, le cours sera commencé livre fermé et le professeur le conduira à son gré, dans les cadres offerts par le livre, en étoffant ces cadres de verbes et d’expressions vivantes. Il pourra ensuite faire ouvrir le livre et le mettre sous les yeux de ses élèves comme un précis substantiel, propre aux révisions à la maison. Mais rien n’empêchera, par exemple, d’aborder la conjugaison complète du présent de être dès la l re ou la 3eme leçon : « je suis dans la classe... tu es à Londres, à Rio, etc... » — On trouvera plus loin quelques exemples d’adaptation de ces leçons à la classe active. 
• Les exposés de grammaire s’inspirent des procédés psycho-pédagogiques que, pendant douze années de direction à l’École Pratique, j’ai recommandés à nos professeurs et aux étudiants du cours de Professorat : ainsi les deux premières leçons laissent délibérément de côté l’article défini pour présenter le genre des noms avec l 'article indéfini seul. Par là est évité le français douteux des dialogues de cette sorte : « Qu’est-ce que c’est ? — c’est le livre. » ou : « Est-ce le livre ? — Oui, c’est le livre ». En outre l’attention des élèves est fixée sur une seule forme, la plus générale (et d’ailleurs identique à celle du nombre un). Enfin, en lisant : « un homme, une femme, — un garçon, une fille — un banc, une table » ils comprennent sans effort que le genre neutre n’existe pas dans les noms français et que l’usage détermine le genre des noms de choses. 
Pour la présentation de l’article défini (3eme leçon) l’élève est mis en présence de deux objets : « un crayon, un livre ». Puis, les objets une fois connus, la notion de défini est introduite par la formule : « le crayon est sur le livre ». 
C’est cette méthode, conforme aux démarches de l’esprit, que je me suis efforcé d’appliquer encore aux autres exposés de grammaire (pronoms possessifs, imparfait de l’indicatif, futur antérieur, etc...). 
• Peut-être s’étonnera-t-on de l’ordre dans lequel se succèdent certaines leçons de grammaire. J’ai choisi ce qui m’a paru être l’ordre de la facilité ; et quel avantage y a-t-il à donner dès les premières leçons un aperçu de la formation du féminin dans les noms ? 
• Les lectures (leçons 15 et suivantes) ont été l’objet d’un soin attentif. Je les ai voulues simples et rigoureusement progressives. POINT CAPITAL A MES YEUX : ELLES NE CONTIENNENT AUCUNE DIFFICULTÉ GRAMMATICALE, AUCUNE FORME VERBALE QUI N’AIENT ÉTÉ PRÉCÉDEMMENT EXPLIQUÉES. Les faits de grammaire illustrant la leçon du jour sont | encadrés.
• Les « révisions » servent à conclure à la fois un ensemble grammatical et un ensemble de vocabulaire. Elles comprennent des listes de mots appris dans les quatre ou cinq leçons antérieures (ces mots étant groupés pour faciliter les exercices de prononciation); les temps fondamentaux des verbes étudiés; des dictées , que l'on pourra faire préparer aux élèves ; des dialogues qui brassent le vocabulaire des leçons sous une forme plus étendue, nouvelle, vivante, en y ajoutant nombre d’expressions de la langue familière. 
• Le volume 1 de livre Cours de langue et de civilisation françaises 1 se termine par des tableaux de grammaire qui présentent de façon synoptique les principaux faits de forme et d’accord, et par quelques textes littéraires. Pour ceux-ci la place nous était mesurée dans un livre aussi élémentaire. Mais nous en augmenterons le nombre dans les volumes suivants. 
• Enfin, on me permettra d’insister tout spécialement sur le caractère que j’ai donné à cet ouvrage : il n’est pas seulement une méthode de langue, mais encore et dès le premier volume, un livre de civilisation française. Par la fiction d’une famille étrangère visitant la France, l’étudiant aura sous les yeux un portrait sincère des mœurs et des coutumes de notre pays; il pourra s’associer aux réactions des personnages, comme s’il visitait la France en leur compagnie. En outre, à la fin du volume, le professeur trouvera sous la rubrique En France une série de documents où il pourra puiser de quoi nourrir et animer sa classe. 
L’occasion lui est ainsi offerte de multiplier les comparaisons de la vie française avec les habitudes des autres peuples. Par là cet ouvrage se place résolument sur le plan national et sur le plan international, comme le veut la tradition de cette grande famille qu’est l'Alliance Française. 
► C’est pour nous un agréable devoir de remercier ici les professeurs de l'Alliance française de Paris et des Alliances de l’Étranger qui ont bien voulu essayer ce livre dans leurs classes ou nous apporter d’utiles observations: 
Nous devons souligner aussi que toute la transcription phonétique a été revue par Mme S. Mercier, professeur à l’Institut de Phonétique de l’Université de Paris et à l’École supérieure de Préparation des Professeurs de français à l’étranger, de la Sorbonne, assistante de M. le professeur Pierre Fouché. C’est dire la gratitude que nous éprouvons et pour Mme Mercier, et pour le Maître qui donne autorité à la partie phonétique de notre ouvrage. 
Share

Poste un commentaire: