Blondel de Nesle et Richard coeur de lion - Livres PDF de FrenchPDF Télécharger livres pdf
Navigation

Blondel de Nesle et Richard coeur de lion


Blondel de Nesle et Richard coeur de lion



Richard Coeur de Lion, comte de P o itie rs , duc d'Aquitaine et roid'Angleterre (1189- 1199), domine la fin du Xlle s iè c le .^ Encore adolescent,sa réputation é ta it telle q u ’ il passait pour l'u n des m eilleurs guerriers deson temps; sa longue lutte contre Salad in , en Terre Sain te, contribuera àfaire croître cette renommée. Il émanait de toute sa personne un je ne saisquoi d 'in d é fin is s a b le que l'o n app ellerait aujourd'hui "c h a rism e," ce quiexplique que la légende se so it emparée de lui de son vivant et q u'o n l 'a i tconsidéré comme le prototype même du chevalier médiéval, du moins jusq u'àSaint Lo uis. Mais Richard n 'e s t pas qu'un guerrier ou un s p o r t if, c ’ estaussi un esthète, extrêmement sensible au luxe des vêtements et à la splendeurdes cérémonies. Protecteur de troubadours et de trouvères, il s'adonnalui-même à la musique et à la p o ésie, en digne h é ritier d 'A lié n o r d'A q uitain eet de Guillaume IX de P o itie rs .
La célébrité du roi Richard n 'a d ’ égale que l'o b sc u rité qui enveloppele trouvère Blondel de Nesle. Rien de plus dissem blable, à prime abord, queces deux personnages; et pourtant, la légende les a à jamais un is. Nousessaierons de savoir pourquoi.
Mais d 'ab o rd, que sait-on de Blondel de Nesle? Nos connaissances serésument à peu de choses: quelques fa it s , certaines conjectures, destémoignages et une légende fameuse, à laquelle nous venons de faire allusio n .Nous allons passer tout cela en revue et voir quelle image s 'e n dégage.
Blondel est l'a u t e u r réel ou supposé d'un e trentaine de chansons courtoises q u 'o n peut lir e dans les chansonniers français des X lIIe et XlVe s iè c le s . E lles y sont attribuées à Blondiaus / BXondeaus ou Blondel (au cas-régime), et c 'e s t ainsi q u 'i l se nomme lui-même dans dix de ses chansons. Par a ille u r s , certains manuscrits précisent q u ’ il é t a it o riginaire de Neele ou N i e l e ,^ c'est-à-dire de Nesle, petite v ille de la Somme, sise entre Péronne e t Saint- Quentin.
Share

Poste un commentaire: